Les pirates ne prennent pas de vacances / Hackers don’t take vacations

Voici le message que je viens d’adresser à mes utilisateurs. Si cela peut être utile à l’un de mes lecteurs, ou à ses utilisateurs…

++++ English version below

Bonjour,

Les pirates ne prennent pas de vacances, mais vous oui (enfin j’espère). Voici quelques consignes qui devraient vous permettre de partir en toute sécurité informatique :

L’emploi de smartphones, d’ordinateurs portables et de tablettes facilite et accélère le transport et l’échange de données. Parmi les informations stockées sur ces supports, certaines peuvent présenter une sensibilité importante, tant pour vous-mêmes que pour [l’entreprise]. Leur perte, leur saisie ou leur vol peut avoir des conséquences majeures sur vos activités et sur leur pérennité. Il vous faut donc, dans ce contexte de nomadisme, les protéger face aux risques et aux menaces qui pèsent sur elles, tout particulièrement lors de vos déplacements à l’étranger.

Sachez que les cybercafés, les hôtels, les lieux publics et les bureaux de passage n’offrent aucune garantie de confidentialité. Dans de nombreux pays étrangers, quel que soit leur régime politique, les centres d’affaires et les réseaux téléphoniques sont surveillés. Dans certains pays, les chambres d’hôtel peuvent être fouillées sans que vous vous en rendiez compte. Ces menaces ne sont pas inspirées de romans policiers ou d’un film d’espionnage, mais attestées régulièrement par l’actualité.

Avant de partir

  • Prenez connaissance de la législation locale. Des informations sur les contrôles aux frontières et sur l’importation ou l’utilisation de la cryptographie sont disponibles sur le site de l’ANSSI. Par ailleurs, le site du ministère des Affaires étrangères et européennes donne des recommandations générales.
  • Vos appareils ne doivent contenir aucune information autre que celles dont vous avez besoin pour votre voyage. Y compris des photos, vidéos, ou des œuvres numériques qui pourraient vous placer en difficulté vis-à-vis de la législation ou des mœurs du pays visité.
  • Sauvegardez les données que vous emportez et laissez la sauvegarde en lieu sûr. Vous récupérerez ainsi vos informations à votre retour en cas de perte, de vol ou de saisie de vos équipements.
  • Évitez de partir avec des données sensibles. Privilégiez, si possible, la récupération de fichiers chiffrés sur votre lieu de mission en accédant au réseau de [l’entreprise] avec une liaison sécurisée (VPN de [l’entreprise]), sinon à une boîte de messagerie en ligne spécialement créée et dédiée au transfert de données chiffrées. Il faut supprimer les informations de cette boîte après lecture.
  • Utilisez un filtre de protection écran pour votre ordinateur. Cela vous permettra de travailler à vos dossiers pendant vos trajets sans que des curieux puissent lire ou photographier vos documents par-dessus votre épaule.
  • Marquez vos appareils d’un signe distinctif (comme une pastille de couleur). Cela vous permet de surveiller votre matériel et de vous assurer qu’il n’y a pas eu d’échange, notamment pendant le transport. Pensez à mettre un signe également sur la housse.

Pendant le voyage

  • Gardez vos appareils, support et fichiers avec vous. Prenez-les en cabine lors de votre voyage. Ne les laissez jamais dans un bureau ou dans la chambre d’hôtel (même dans un coffre). Protégez l’accès de vos appareils par des mots de passe forts. Ne communiquez pas d’information confidentielle en clair par téléphone ou tout autre moyen de transmission de la voix (services de VoIP comme Teams).
  • En cas d’inspection ou de saisie par les autorités, informez immédiatement [l’entreprise].
  • Fournissez les mots de passe et clés de chiffrement si vous y êtes contraint par les autorités locales puis alertez le support informatique de [l’entreprise].
  • En cas de perte ou de vol d’un équipement ou d’informations, informez immédiatement le support informatique de [l’entreprise]. Demandez conseil au consulat avant toute démarche auprès des autorités locales.
  • N’utilisez pas les équipements qui vous sont offerts (clés USB) ou que vous trouvez abandonnés. Ils peuvent contenir des logiciels malveillants. Les clés USB, de par leurs multiples vulnérabilités, sont un vecteur d’infection privilégié par des attaquants. Ne connectez pas vos équipements à des postes ou des périphériques informatiques qui ne sont pas de confiance. Attention aux échanges de documents (par exemple : par clé USB lors de présentations commerciales ou lors de colloques). Emportez une clé destinée à ces échanges et jetez-la après usage.
  • Ne rechargez pas vos équipements sur les bornes USB libre-service. Certaines de ces bornes peuvent avoir été conçues pour copier les documents à votre insu. Privilégiez les prises électriques avec un adaptateur ad hoc.

A votre retour de voyage

  • En cas de doute, analysez ou faites analyser vos équipements. Ne connectez pas les appareils à votre réseau avant d’avoir fait ou fait faire au minimum un test anti-virus et anti-malwares.

Je vous souhaite de passer de bonnes vacances en toute sécurité informatique.

++++ English version

Hello,

Hackers don’t take vacations, but you do (I hope so). Here are a few instructions that should help you to travel in complete computer security:

The use of smartphones, laptops and tablets makes it easier and faster to transport and exchange data. Some of the information stored on these media may be highly sensitive, both for you and for [the enterprise]. Their loss, seizure or theft can have major consequences on your activities and on their sustainability. In this context of nomadism, you must therefore protect them from the risks and threats they face, especially when travelling abroad.

Please be aware that cybercafés, hotels, public places and temporary residence do not offer any guarantee of confidentiality. In many foreign countries, regardless of their political regime, business centres and telephone networks are monitored. In some countries, hotel rooms can be searched without your knowledge. These threats are not based on detective stories or a spy movie, but are regularly documented by current events.

Before you leave

  • Read about local legislation. Information on border controls and on the import or use of cryptography is available on the french ANSSI website. In addition, the website of the french Ministry of Foreign and European Affairs provides general recommendations (in French).
  • Your devices must not contain any information other than the information you need for your trip. Including photos, videos, or digital artworks that could put you in difficulty with the legislation or morals of the country visited.
  • Back up the data you are carrying and leave the backup in a safe place. You will then recover your information upon your return in the event of loss, theft or seizure of your equipment.
  • Avoid leaving with sensitive data. If possible, you should prefer to recover encrypted files at your place of assignment by accessing the [enterprise] network with a secure connection ([enterprise] VPN), otherwise an online mailbox specially created and dedicated to the transfer of encrypted data. The information in this box must be deleted after reading.
  • Use a screen protection filter for your computer. This will allow you to work on your files during your travels without curious people being able to read or photograph your documents over your shoulder.
  • Mark your devices with a distinctive sign (such as a color sticker). This allows you to monitor your equipment and ensure that there has been no exchange, especially during transport. Remember to put a sign on the cover as well.

During the trip

  • Keep your devices, media and files with you. Take them in the cabin when you travel. Never leave them in an office or hotel room (even in a safe). Protect access to your devices with strong passwords. Do not communicate confidential information in plain text by telephone or any other means of voice transmission (VoIP services such as Teams).
  • In the event of inspection or seizure by the authorities, inform [the enterprise] immediately.
  • Provide passwords and encryption keys if required by local authorities and then alert [enterprise] IT support.
  • In the event of loss or theft of equipment or information, immediately inform [enterprise] IT support. Ask your consulate for advice before approaching local authorities.
  • Do not use the equipment offered to you (USB keys) or that you find abandoned. They may contain malicious software. USB keys, due to their multiple vulnerabilities, are a preferred infection vector for attackers. Do not connect your equipment to workstations or computer peripherals that are not trusted. Beware of document exchanges (for example: by USB key during commercial presentations or during conferences). Carry a key for these exchanges and discard it after use.
  • Do not charge your equipment at self-service USB terminals. Some of these terminals may have been designed to copy documents without your consent. Use electrical outlets with an appropriate adapter.

On your return from your trip

  • If in doubt, test or have your equipment tested. Do not connect devices to your network until you have performed or had performed at least one anti-virus and anti-malware test.

I wish you a pleasant holiday, in complete IT security.

Yours sincerely,
Bien à vous,
Zythom

Le blog va prendre quelques semaines de vacances. A bientôt

2 réflexions sur « Les pirates ne prennent pas de vacances / Hackers don’t take vacations »

  1. Je dirais même plus… les pirates comme les moustiques, suivent les touristes!

    Habitant dans la région parisienne je note une augmentation du nombre de mendiants, de vendeurs à la sauvette et de pickpocket en saison touristique. Forcément: il y a plus de proies et elles savent moins se défendre.
    Et ça ne vaut pas que pour les touristes étrangers qui ont une idée idéalisée de Paris:
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Syndrome_de_Paris
    Les provinciaux ou les anciens parisiens qui ont perdus leurs réflexes se font aussi avoir. Ah, Paris… :D.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.